Shopping Cart
Your Cart is Empty
Quantity:
Subtotal
Taxes
Shipping
Total
There was an error with PayPalClick here to try again
CelebrateThank you for your business!You should be receiving an order confirmation from Paypal shortly.Exit Shopping Cart

Français English Español Deutch

La Villa Rosa

A une minute à pied de la Cathédrale Saint Nazaire, dans le centre historique de Béziers, la Villa Rosa : des chambres d’hôtes de luxe au sein de l’Acropole. Construite vers 1760, et à l’origine la maison du Sénéchal, la Villa Rosa a vécu au cours des siècles de nombreuses transformations pour devenir aujourd’hui un centre incontournable de l’hospitalité de luxe dans Béziers. Ses chambres d’hôtes vous apporteront tout le confort moderne du XXI° siècle, dans un lieu marqué par l'histoire. Située entre la Méditerranée à seulement 10 km, et les vignobles AOC de Saint-Chinian (27 km) et Faugères (27 km) vous trouverez dans le patio de La Villa Rosa une ambiance Andalouse à une heure de la frontière espagnole.

Béziers, une ville sculptée par l'Histoire de France.


Béziers est située dans le département de l'Hérault en région Occitanie, traversée par l'Orb. Il pourrait s'agir de la plus vieille ville de France, avant Marseille : de multiples fouilles archéologiques entreprises depuis les années 1980 ont révélé que Béziers fut construite par les Grecs au VII° siècle av JC. (voir également http://edouard.bertouy.pagesperso-orange.fr/7-histoire_de_beziers.html)

Avec 75 999 habitants en 2015, Béziers est la seconde commune de l'Hérault et la cinquième d'Occitanie. Son aire urbaine compte 171 010 habitants, au 53e rang national. Ses habitants sont appelés les Biterrois et Biterroises, de Baeterrae, le nom latin de la ville. Située entre mer et vignobles, la renommée de cette ville s'est faite à travers ses monuments historiques. Le canal du Midi, créé par Paul Riquet, et ses célèbres écluses de Fonseranes sont le 3e site touristique le plus visité dans la région. La ville possède des arènes cinquantenaires où se déroule la Feria chaque année au mois d'août qui rassemble environ un million de participants Côté sports, Béziers affiche trois clubs dans l'élite : les Angels du Béziers Volley, les footballeurs de l'AS Béziers et les rugbymen de l'ASBH 11 fois champions de France.


Un peu d'histoire :

Durant l'âge du fer (VIII° – II° siècle av. J.-C.), Béziers constitue l'un des principaux oppida de la Celtique méditerranéenne, occupé par les Elisyques.

Située à quelques kilomètres de la mer Méditerranée sur le fleuve Orb, traversée par la Via Domitia qui relie l'Italie à l'Espagne, Baeterrae, nom antique de Béziers, prospère jusqu'au III° siècle où l'insécurité ambiante amène la cité à construire des murailles.

Les invasions barbares touchent de plein fouet Béziers, d'abord aux mains des Wisigoths au VI° siècle, elle est bientôt conquise par les musulmans au début du VIII° siècle, puis par les Francs qui, sous la bannière de Charles Martel s'en emparent en 737.

Pendant la suite du Moyen Age, Béziers est le siège d'un évêché puis bientôt, grâce à Charlemagne, d'un comté. Béziers continue à se fortifier, notamment au début du XII° siècle.

L'entrée en force des Berenger de Barcelone et la ruine de la famille de Carcassone, est le début de la grande guerre méridionale. La guerre continue entre Raimond Trencavel et ses alliés et Raimond de Toulouse et ses alliés.

Le 14 janvier 1208, le pape Innocent III décide de lancer une croisade contre les Cathares. Autour de Simon de Montfort fraichement revenu de Terre sainte, la croisade est menée par de grands barons du Nord. Les croisés décident d'attaquer les vicomtés de Béziers, du Razès, d'Albi et de Carcassonne. Lors de l'assaut du 22 juillet 1209, des croisés non encadrés, et parmi eux beaucoup de ribauds avides de pillage, pénètrent dans la cité. Le massacre est illustré par la formule terrible «Tuez-les tous, Dieu reconnaîtra les siens ! », restée dans les mémoires. Elle a été attribuée par le moine allemand Césaire de Heisterbach à Arnaud Amaury, abbé de Citeaux et légat du pape dans le Livre des miracles,

La cathédrale de Béziers est reconstruite, Béziers intégrée au domaine royal en 1247.

Béziers n'est pas inquiétée pendant la guerre de Cents Ans.

Charles IX passe dans la ville lors de son tour de France Royal (1564-1566) accompagné de la Cour et des Grands du royaume. Béziers n’est réellement en danger qu'en 1710 quand les Britanniques, au cours de la guerre de succession d'Espagne (1701-1714), débarquent à Sète et poussent jusqu'à quelques kilomètres de Béziers avant d'être repoussés par le duc de Roquelaure.

Au cours du XVIII° siècle, Béziers prospère, notamment grâce à la culture de la vigne qui lui permet d'être un important centre de négoce d'alcool.

Lors de la Révolution française, les citoyens de la commune se réunissent au sein de la société révolutionnaire créée en mai 1790.

De 1790 à 1800, Béziers est le chef-lieu du district de Béziers.

En 1851, Béziers est une des seules villes à se révolter contre le coup d'Etat du prince-président Louis Napoléon Bonaparte.

À la fin du XIX° siècle et au début du XX° siècle, Béziers connaît son âge d'or. Au cours du XIX° siècle, la population passe de 15 000 à 50 000 habitants, la ville s'étend, des arènes sont construites, de grandes artères sont percées, de nombreux immeubles de style haussmannien élevés partout dans la ville. Au sud des allées Paul-Riquet est aménagé un étonnant parc à l'anglaise réunissant des essences peu communes sous des latitudes méditerranéennes, le Plateau des poètes. De grandes fortunes se forment. De grands propriétaires terriens, issus de l'industrie, de la finance ou des professions libérales, possèdent d'immenses domaines de plusieurs dizaines d'hectares et construisent des "châteaux pinardiers". 



This site uses Google reCAPTCHA technology to fight spam. Your use of reCAPTCHA is subject to Google's Privacy Policy and Terms of Service.

Merci de nous avoir contactés. Nous vous répondrons dans les plus brefs délais. Thank you for contacting us, you will get an answer as soon as possible.